Vie a velo

Les 10 meilleurs jeux pour aider votre enfant à maîtriser son vélo

Sarah Schwarz
Sarah Schwarz

Votre enfant pédale déjà bien ? C’est le moment de passer la vitesse supérieure avec des activités ludiques. Les petits adorent généralement les exercices d’adresse, qui permettent d’améliorer la technique de conduite tout en s’amusant. Trail, parc ou circulation : maîtriser son vélo dans toutes les situations est indispensable pour la sécurité de votre enfant.

Enfourchez votre vélo et c’est parti !

Enfin non, pas si vite ! Emmenez quelques accessoires : des cônes, une petite balle et une craie. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination car plus vous variez les exercices, plus votre enfant s’amuse en apprenant.
Choisissez un endroit sûr avec suffisamment d’espace pour prendre de la vitesse et installer un petit parcours. N’hésitez pas à faire une démonstration de chaque jeu à votre enfant avant de lui proposer d’essayer.


Jeu n°1 : Prendre un virage

Faires des cercles : commencez par conduire sur un grand cercle imaginaire et dites à votre enfant de vous suivre en laissant une bonne distance de sécurité. Continuez en diminuant le périmètre du cercle au fur et à mesure.

Faire des huit : dessinez un grand huit sur l’asphalte. Proposez à votre enfant de rouler sur le huit dans une direction, puis dans l’autre. Il aura probablement plus de facilités dans une certaine direction. Ce phénomène est tout à fait normal : nous avons presque tous un côté fort.

Cercles et huit à une main : cette variante est plus difficile. Si votre enfant a déjà un bon niveau, il peut essayer de suivre les cercles et les huit à une main. Découvrez comment s’entraîner à la conduite à une main avec le jeu n°4.

Jeu n°2 : Garder sa trajectoire

Les cyclistes disposent souvent d’un espace restreint, notamment sur les pistes cyclables et les chemins de trail. Il est alors important de garder sa trajectoire.
Dessinez deux lignes parallèles sur le sol pour former un couloir. Votre champion doit garder sa trajectoire dans le couloir sans toucher les lignes.
Augmenter le niveau de difficulté : dessinez un couloir dont la largeur rétrécit peu à peu ou une spirale en forme d’escargot à parcourir de l’extérieur vers l’intérieur, toujours sans toucher les lignes.


Jeu n°3 : Slalomer

Pour éviter les obstacles, votre enfant doit entraîner son agilité et sa réactivité.Commencez par disposer les cônes en ligne en les espaçant suffisamment les uns des autres.
Vous pouvez augmenter peu à peu la difficulté du slalom en rapprochant les cônes. Autre possibilité : tracez une ligne de départ et d'arrivée à chaque extrémité du parcours et chronométrez votre enfant. Plaisir garanti !


Jeu n°4 : Conduire à une main

Votre enfant doit être capable de rouler à une main en toute sécurité. Cet apprentissage est nécessaire pour conduire en ville et notamment indiquer clairement son intention de tourner à une intersection. Comme pour chaque exercice, votre jeune champion doit se lancer tout doucement.

Étape 1 : votre enfant roule à vitesse modérée sans pédaler et commence par desserrer une main du guidon. Ensuite, il lâche brièvement la poignée. Puis il éloigne davantage la main du guidon. Si votre enfant réalise cet exercice sans problème, il peut essayer de pédaler en même temps.

Étape 2 : prenez une balle dans la main et tendez le bras à hauteur des épaules de votre enfant. Votre petit prend de l’élan et essaie d’attraper la balle au passage tout en gardant sa trajectoire.


Jeu n°5 : Observer l’environnement

Sur la route, il est très important que votre enfant ait conscience de la circulation. Il doit notamment pouvoir regarder par-dessus son épaule avant de tourner ou de s’engager dans une intersection.
Vous pouvez l’aider à entraîner sa capacité d’observation. Tandis que votre petit vous dépasse en pédalant, montrez un certain nombre de doigts ou tendez un objet vers le haut. Il doit alors regarder par-dessus son épaule pour voir le nombre de doigts ou identifier l’objet que vous montrez.


Jeu n°6 : Freiner avec précision

En cas de Stop ou d’obstacle inévitable, il faut être capable de freiner au centimètre près pour éviter les accidents. Votre enfant peut apprendre rapidement avec un peu d’exercice.
Dessinez une ligne au sol ou placez quelques cônes les uns à côté des autres. À votre enfant de jouer : le but est de prendre de l’élan, de rouler en direction de la ligne et de freiner à temps, c’est-à-dire avant la ligne ou, mieux encore, sur celle-ci. Après chaque essai, faites une marque au sol pour montrer ses progrès à votre enfant. Il peut augmenter progressivement sa vitesse.

Alternative : votre enfant peut améliorer son équilibre par le biais du freinage. Nous vous conseillons de l’emmener sur un sol moins dur, comme une pelouse. Votre sportif en herbe prend de l’élan, puis ralentit de manière contrôlée jusqu'à s’immobiliser. Il recommence ensuite directement à pédaler sans poser les pieds au sol. Conseil : maintenir les pédales à l’horizontale pour faciliter l’exercice. Amusement garanti !

Jeu n°7 : Garder l’équilibre

Si conduire rapidement s’apprend généralement très vite, pédaler doucement se travaille également. La conduite lente est un excellent exercice d’équilibre pour votre chérubin.
Proposez un petit concours : rendez-vous ensemble à la ligne de départ. Celui qui franchit en dernier la ligne d’arrivée sans poser le pied à terre a gagné.

Variante plus difficile : dessinez un rectangle d'environ 1 mètre sur 2 mètres sur le sol. Votre enfant essaie de rester le plus longtemps possible sur place à l’intérieur du rectangle. Le jeu s’arrête dès qu’il pose le pied à terre. Chronométrez chaque essai et tentez vous-même l’expérience.


Jeu n°8 : Conduire debout

À vélo, votre enfant est assis sur la selle la plupart du temps. Cependant, les chocs des bosses et irrégularités des chemins s’amortissent bien mieux en position debout. En outre, la descente se prend généralement debout. Aidez votre enfant à apprendre la position de base : rouler en ligne droite à vitesse moyenne puis arrêter de pédaler, plier les coudes, avant-bras parallèles au sol et se redresser, bras et jambes légèrement pliés pour amortir les chocs, coudes vers l’extérieur, épaules au-dessus du guidon, hanches au-dessus des pédales, le tout sans oublier de regarder devant soi.


Jeu n°9 : Soulever la roue avant

Un excellent jeu pour préparer votre jeune champion à tous les terrains ! Savoir soulever la roue au bon moment lui permet d'aborder les obstacles comme les racines et les trottoirs. Il s’agit d’un exercice avancé à réaliser uniquement si votre enfant maîtrise bien son vélo.

Exercice : prendre de l’élan, puis lever la roue juste avant l'obstacle. Conseillez à votre enfant de plier les bras et de lever légèrement le guidon. Pour s’aider, il peut se pencher précautionneusement vers l’arrière. Une fois l’obstacle franchi, relâcher la roue avant.
Toute la difficulté est de trouver le bon moment pour soulever la roue. Avant d’essayer de franchir un trottoir, votre enfant doit impérativement s’entraîner sur le plat.


Jeu n°10 : Faire un dérapage

Les enfants ne sont pas toujours à l’aise sur le gravier. La raison est simple : un freinage brusque ou incontrôlé peut entraîner une chute. Aidez votre jeune cycliste à s’habituer de manière ludique à conduire et freiner sur des sols qui dérapent pour éviter les chutes.
L’idéal est de s’entraîner sur une route de gravier ou de forêt plate avec très peu de passage. Dessinez une ligne d’arrivée sur le sol. Tout d’abord, proposez à votre enfant de conduire lentement en direction de l’arrivée et d’immobiliser son vélo avant la ligne. Vous pouvez marquer chaque tentative au sol afin de lui montrer ses progrès.
Expliquez-lui également que les feuilles et les marquages routiers de type passages piétons sont glissants quand il pleut.

Nous vous souhaitons d’excellents moments avec votre graine de champion !