Vtt

Un plaisir de conduite maximal avec le VTT parfaitement adapté

Sarah Schwarz
Sarah Schwarz

Sept exigences qu'un VTT pour enfants devrait impérativement satisfaire


Plus léger, plus robuste, plus agile et plus sûr – voilà les éléments essentiels pour que les enfants et les adolescents prennent longtemps plaisir à faire du VTT. Les développements techniques sont fulgurants et c'est précisément concernant les enfants qu'il y a beaucoup d'évolutions.

Si vous prévoyez maintenant d'acheter un VTT pour enfants, vous êtes confrontés à la question : quel VTT est le bon et quelles sont les caractéristiques qui sont vraiment importantes pour un VTT pour enfants ? Nous avons résumé pour vous de manière concise les principales exigences auxquelles il convient de veiller lors du choix du VTT approprié pour les enfants.

Beaucoup d'entre vous sont très impatients de faire leur première balade commune en VTT avec leurs enfants. À cet effet, il est essentiel d'avoir le VTT adapté pour faciliter au maximum l'accès au tout-terrain à l'enfant. Celui-ci doit d'une part être adapté aux conditions spécifiques du tout-terrain et d'autre part être en mesure de satisfaire les besoins des enfants. Qu'est-ce que cela veut dire au juste?

1. Poids

Plus c'est léger, mieux c'est ! Le poids représente le premier facteur essentiel lors de la pratique du VTT et constitue une grande différence en matière de VTT pour enfants. Cela devient particulièrement visible en comparant avec les adultes et leurs vélos : un adulte d'un poids corporel de 75 kg roule en général sur un VTT d'un poids moyen de 12 kg. Cela représente tout juste 16 % de son poids corporel. Si l'on considère maintenant un enfant de 6 ans pesant env. 20 kg : un VTT de 20 pouces courants pèse quelque 10 kg, c'est-à-dire 50 % du poids corporel propre, ce qui peut rapidement altérer la joie de faire du VTT. Les enfants doivent non seulement faire avancer leur VTT, mais également le pousser, le ramasser et le tenir. Un VTT trop lourd rend les racines ou collines infranchissables et constitue par conséquent un véritable trouble-fête, également pour les parents qui doivent alors apporter leur aide. Afin que le plaisir soit de la partie, le vélo tout-terrain pour enfants ne devrait pas peser plus de 35 à 40 % du poids corporel.

 

2. Taille

Les enfants ont besoin d'un VTT parfaitement adapté. On ne s'approprie pas un vélo inadéquat comme un pantalon acheté trop grand. Les facteurs déterminants pour la hauteur de cadre juste sont la taille et l'aptitude à la conduite. Le vélo convient lorsqu'on peut toucher aisément le sol avec les pieds avec la selle réglée à la hauteur minimale et qu'en position debout avec le vélo entre les jambes il reste encore suffisamment d'espace (environ une bonne largeur de main) pour que l'entrejambe ne touche pas le tube supérieur quand il faut descendre un peu brusquement.

3. Ergonomie


Le vélo et ses composants devraient être spécifiquement adaptés aux enfants et à leur anatomie. La géométrie s'oriente naturellement en fonction du domaine d'utilisation prioritaire en tout-terrain. Les nouveaux arrivants dans le VTT n'ont généralement pas d'exigences et de préférences particulières, c'est pourquoi il convient d'adopter un bon modèle à tout faire. Il convient de prendre en considération les paramètres suivants :

  • La géométrie du cadre devrait permettre une conduite sportive ainsi qu'une montée et une descente aisées. Il est important que les enfants puissent en toutes circonstances, notamment sur les terrains escarpés ou en cas d'arrêt inopiné, descendre sans aucun problème et rapidement. En outre, un centre de gravité bas et un empattement long assurent un bon équilibre et un maniement sûr.
  • La potence est un élément central sur le VTT – aucun autre élément ne permet d'influencer aussi fortement la posture corporelle et la géométrie de direction. De plus, une potence réglable présente chez l'enfant l'avantage de pouvoir modifier la hauteur du guidon et de permettre ainsi l'adaptation du vélo à l'enfant en croissance jusqu'à un certain degré.
  • La selle constitue l'un des points de contacts les plus importants entre l'enfant et le vélo et s'avère décisive en matière de ressenti pendant la conduite. Elle devrait être adaptée aux eaux du bassin de l'enfant et assurer une position assise légèrement tendue.
  • Le cockpit doit être conçu pour permettre une commande ergonomique. Les poignées de guidon étroites sont adaptées aux mains des enfants. Les leviers de frein réglables sont obligatoires et doivent littéralement tomber sous la main des enfants. Le dérailleur doit également offrir une commande aisée c'est-à-dire qu'il doit pouvoir être actionné avec peu d'effort par un enfant.

4. Pneus

Les pneus d'un vélo tout-terrain se distinguent par la largeur et le profil. Un profil sinueux confère davantage d'adhérence pour pouvoir évoluer en toute sécurité sur les chemins cahoteux et les terrains escarpés. Les pneus larges ont une surface de contact plus importante et offrent ainsi davantage d'adhérence et de sécurité. De surcroît, il est possible de les utiliser avec une pression d'air inférieure, ce qui leur confère une résistance au roulement moindre et un meilleur amortissement.

 

5. Fourche

Ici, on est généralement confronté au choix : fourche rigide ou fourche à suspension ? Chaque enfant n'a pas nécessairement besoin d'une fourche à suspension au début. En effet, une fourche rigide légère permet d'économiser quelques kilos importants sur un VTT pour enfants – c'est bien ! Car ainsi, les enfants les plus jeunes ont par expérience davantage de plaisir de conduite qu'avec un VTT lourd avec fourche suspension. De surcroît, les enfants légers ne sont généralement pas en mesure d'exploiter vraiment le potentiel d'une suspension. Les pneus larges décrits précédemment et une pression d'air réduite permettent d'assurer une suspension suffisante. Ainsi, le pneu s'adapte mieux et l'ensemble du vélo doit être soulevé moins fort et moins fréquemment. Ce n'est qu'à partir d'un poids corporel de 30 kg et sous réserve d'une utilisation appropriée que cela vaut le coup d'investir dans une fourche à suspension.

 

6. Freins

De bons freins sont absolument indispensables ! En tout-terrain, les freins peuvent être mis à rude épreuve. Cependant, il convient également de ne pas sous-estimer la faible force manuelle des enfants. C'est la raison pour laquelle un type de frein est particulièrement recommandé : les freins à disques hydrauliques. Ils sont faciles à utiliser pour les enfants, parce qu'ils permettent un dosage remarquable et ne nécessitent que peu de force pour obtenir une performance de freinage élevée, même en cas de pluie ou sur des chemins boueux.

Attention : les freins sont des pièces particulièrement importantes pour la sécurité. C'est la raison pour laquelle il convient d'en prendre soin (les maintenir en parfait état de propreté) et ne confier leur entretien et leur réparation qu'à des mains expertes.

 

7. Dérailleur


En tout-terrain, il est nécessaire de passer les vitesses rapidement et avec précision d'une simple pression sur un bouton. Il est de ce fait recommandé d'utiliser une commande à gâchette avec un dérailleur offrant un fonctionnement optimal. Tandis qu'auparavant le nombre de vitesses sur les VTT était important, aujourd'hui moins c'est plus. Actuellement, les dérailleurs avec un simple plateau sont très appréciés. Pour les enfants, cela est tout à fait suffisant et présente l'avantage que la chronologie du passage de vitesse est plus intuitive et plus simple, car la chaîne reste sur un plateau à l'avant. En outre, cela permet un gain de poids et supprime le réglage fastidieux du dérailleur avant.

De manière générale, il convient lors de l'achat d'un vélo tout-terrain de s'assurer à ce que des composants de haute qualité sont employés et que le vélo satisfait les besoins des enfants. Cela procure un plaisir maximal sur le VTT et c'est finalement le plus important! De surcroît, les possibilités de réglage variables de la selle, du guidon et de la potence autorisent une utilisation durable et à long terme du VTT.

Encore une recommandation importante en matière de sécurité et c'est parti!

 

Mon enfant peut-il également utiliser son VTT pour circuler sur la route?

En règle générale, toutes les pièces nécessaires à la sécurité en usage routier ne sont pas installées sur les vélos tout-terrain. Si le vélo tout-terrain a également vocation à être utilisé en circulation routière, vous êtes légalement tenus de l'équiper d'une sonnette, d'un éclairage approprié à l'avant et à l'arrière, ainsi que de réflecteurs.

Des garde-boue ainsi qu'une béquille constituent également des équipements judicieux (non prescrits par la loi).