Reparation

Vérifiez votre vélo en 5 étapes simples

Sarah Schwarz
Sarah Schwarz

La saison cycliste a déjà commencé. Il est largement temps de remettre en état le vélo préféré de votre enfant avant de prendre la route pour de nouvelles aventures. Nous vous aidons à préparer rapidement son vélo woom après l’hiver, à faire les vérifications indispensables et à réaliser les contrôles nécessaires tout au long de la saison.

Commençons par une précision importante en matière de sécurité : votre enfant n’est probablement pas en mesure d’identifier les éventuels problèmes de son vélo ni de vous en faire part à temps. Sa sûreté dépend donc de votre prudence et de votre attention.  Afin d’assurer le bon état de marche du vélo woom et la sécurité de votre enfant, faites régulièrement une vérification rapide et rendez-vous si nécessaire chez le vélociste.

Étape 1 : laver le vélo

Rouler avec un vélo propre est non seulement beaucoup plus agréable pour votre enfant, mais également nécessaire pour mieux identifier les dysfonctionnements potentiels. 
Attention : évitez le nettoyeur haute pression afin d’empêcher que l’eau ne pénètre dans les roulements. Utilisez plutôt un chiffon, une éponge et un peu de savon doux. En outre, une brosse à dents vous permet un nettoyage plus en profondeur, notamment au niveau des plaquettes de frein. Ensuite, l’idéal est de rincer à l’eau et de faire briller votre vélo tout propre avec un chiffon sec.

Étape 2 : nettoyer et lubrifier la chaîne

Au cours de l'hiver, il n’est pas rare que la chaîne rouille. Rien de bien grave car une huile pour la chaîne permet de régler facilement le problème. Un conseil : pensez également à entretenir la chaîne tout au long de l’été. Nettoyer et lubrifier régulièrement la chaîne contribue en effet à son bon fonctionnement. Pour l’entretien, munissez-vous d’un chiffon sec que vous passez à plusieurs reprises sur la chaîne pour la débarrasser de la graisse et de la saleté. Puis répartissez un peu de lubrifiant uniformément sur les maillons et essuyez l’excédent avec un chiffon.

Le système Hebie des woom 2 et 3 permet de mieux protéger la chaîne de la saleté et autres agressions extérieures. Cependant, il est important de contrôler de temps en temps si la chaîne est propre et suffisamment lubrifiée. Pour lubrifier la chaîne, il suffit de retirer la partie en plastique avant et arrière du système de protection, comme vous le montre notre technicien Tim dans cette vidéo. Vous pouvez également ajouter par le haut quelques gouttes d’huile (pas trop) dans l'espace entre le système Chainlooper et la partie intérieure, idéalement sur le brin de chaîne inférieur.

 

Étape 3 : resserrer les vis

Même si le vélo semble en parfait état de fonctionnement, nous vous conseillons de vérifier au moins une fois par mois si les vis et le levier de fixation rapide sont suffisamment serrés. Les vissages suivants sont particulièrement importants pour une balade à vélo en toute sécurité :

  • Les composants individuels de la direction (guidon, potence et jeu de direction) doivent être fermement vissés. Cette fonction est notamment assurée par la vis de blocage située à l'extrémité inférieure de la potence. La vis en question relie le guidon à la fourche. Si elle est desserrée, la roue avant pourrait ne plus répondre quand votre enfant tourne le guidon. En cas de besoin, il faut également resserrer la vis à six pans creux située sur la partie avant de la potence (woom 1-3) ou les vis à six pans creux de la potence Vario (woom 4-6) pour éviter une rotation indésirable du guidon.
    Attention de ne pas trop serrer les vis à six pans creux. Tirez-les d’abord légèrement, puis vissez-les bien. Un quart de tour suffit souvent.
  • Les roues doivent être fixées et bien droites dans l’axe du cadre et de la fourche. Sur les plus grands modèles (woom 4-6), vous pouvez facilement ajuster le couple de serrage de manière optimale avec le système de fixation rapideN’orientez pas le levier de fixation rapide vers l’avant car des branches ou autres objets peuvent facilement se prendre dedans. Sur les plus petits modèles (woom 1-3), il vous faut une clé pour vis à six pans creux (clé de 5) pour serrer les vis des essieux.
  • Par ailleurs, il ne faut pas oublier de vérifier les pédales et de les resserrer en cas de besoin (au moins tous les 200 kilomètres).
  • Contrôlez également que l’attache de la selle est bien serrée. Pour ce faire, utilisez une clé pour vis à six pans creux (woom 1-2) ou le système de fixation rapide (woom 3-6). Profitez-en pour contrôler la hauteur de la selle et pour la régler si les premiers rayons de soleil ont déjà fait pousser votre jeune champion. Mais, attention ! Ne montez pas la selle trop haut d’un seul coup. Particulièrement après une longue pause, mieux vaut commencer par la régler de sorte que votre enfant atteigne facilement le sol avec les pieds. Dès que votre jeune cycliste se sent de nouveau en sécurité sur le vélo, vous pouvez essayer de lever un peu la selle.


Par ailleurs, si la direction est dure ou si le guidon est mal fixé, il faut ajuster le jeu de direction. Notre mécanicien Tim vous montre comment faire étape par étape dans cette  vidéo.

 

Étape 4 : vérifier les freins

Veillez à vérifier régulièrement les freins car il en va de la sécurité de votre enfant.

  • Actionnez alternativement les leviers de frein gauche et droit pour tester l’indispensable résistance au niveau des leviers de frein.
  • Ensuite, vérifiez que les roues avant et arrière sont effectivement freinées lorsque vous actionnez les leviers de frein.


Si les freins ne fonctionnent pas à 100 %, ne laissez en aucun cas votre enfant prendre son vélo avant de l’avoir emmené chez le réparateur.


Avec les bons outils et un peu d’expérience, vous pouvez également résoudre les petits problèmes vous-même. Par exemple, si les rainures ne sont plus visibles, il est temps de changer les plaquettes de frein. Parfois, les câbles de frein s’usent et commencent à rouiller. Le cas échéant, vous pouvez vaporiser un spray au téflon (disponible dans les magasins de bricolage) sur les extrémités des coques extérieures. Cela permet aux câbles de frein de mieux glisser dans la coque.

Important : contrôlez la vis à six pans creux située au niveau du bras de frein et serrez-la si nécessaire. Si les plaquettes de frein sont déjà un peu usées, vous pouvez les rapprocher de la jante avec la vis de réglage, de sorte que votre enfant puisse de nouveau atteindre la puissance de freinage optimale.


Étape 5 : gonfler les pneus

Et maintenant, reste bien sûr à contrôler la pression des pneus à l’avant comme à l'arrière. Pour cela, il suffit d’appuyer fermement sur chaque pneu avec les doigts. Vous devriez sentir une forte résistance. Si le vélo s’est dégonflé pendant l’hiver, cela ne signifie pas pour autant que le pneu est crevé ou la valve défectueuse. La pression recommandée est indiquée sur le flanc du pneu. Si vous utilisez une pompe à pied avec manomètre, vous pouvez gonfler les pneus de manière à atteindre exactement la pression souhaitée. Autrement : pour diminuer la résistance au roulement, la pression des pneus doit être élevée. Ainsi, votre enfant roule sans effort sur les pistes cyclables asphaltées. Pour les routes non goudronnées, la pression des pneus doit être plus faible, légèrement au-dessus de la pression d'air minimum indiquée, de manière à ce que votre enfant bénéficie d’une meilleure suspension par les pneus.

Pensez à vérifier régulièrement la pression des pneus pendant la saison cycliste (au moins une fois par mois).

Dérailleur

Si votre enfant a un vélo woom équipé d’un dérailleur, il faut également vérifier son état de fonctionnement de manière régulière. La chaîne peut par exemple toucher le dérailleur ou des changements de vitesse indésirables peuvent survenir.

Nous vous expliquons ici comment régler correctement votre dérailleur. Pour ce faire, vous devez avoir une connaissance approfondie de la mécanique cycliste. Si vous n’avez pas l’habitude de réparer votre vélo ou celui de votre enfant, mieux vaut amener votre vélo chez le réparateur pour un réglage professionnel de votre dérailleur.

Trois vis permettent de régler parfaitement le dérailleur. Commencez par contrôler ses butées :

  • Pour vérifier la butée basse, passez sur le plus petit pignon. Le galet du dérailleur devrait maintenant être aligné avec ce pignon. Dans le cas contraire, il faut ajuster la vis de butée « H » (de l'anglais High gear limit).
  • Pour régler la butée haute, positionnez le dérailleur avant sur le grand plateau. Si le galet du dérailleur n’est pas parfaitement aligné avec ce plateau, la vis de butée « L » (de l'anglais Low gear limit) permet de faire ce réglage.

Dans quelle direction tourner ? Quand vous tournez la vis de butée H dans le sens des aiguilles d'une montre, le galet du dérailleur se déplace vers la gauche, c’est-à-dire qu’il s’approche de la roue. Le galet du dérailleur se déplace vers la droite, c’est-à-dire qu’il s’éloigne de la roue, lorsque vous la tournez dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Quand vous tournez la vis de butée L, il se passe exactement le contraire.

La vis de réglage de tension du dérailleur située sur le levier de vitesses (à l’endroit où le câble pénètre dans la commande de vitesse au niveau du guidon) vous permet enfin de réajuster la tension du câble de vitesses.

  • Si la chaîne ne passe pas sur le pignon suivant lors du changement de vitesse, augmentez la tension du dérailleur en tournant la vis dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
  • Si la chaîne saute un ou plusieurs pignons, tournez la vis dans le sens des aiguilles d'une montre pour réduire la tension.


Notre conseil : tournez les vis lentement pour un réglage tout en finesse.


C'EST PARTI !