Parlons velo

Le woom 4 passe à la vitesse supérieure

Sarah Schwarz
Sarah Schwarz

Ce n'est qu'à partir du woom 4 que les vélos sont équipés d'un dérailleur. Un dérailleur 8 vitesses permet aux enfants d'être plus flexibles.

Au commencement…

Au moment où votre enfant découvre les joies du vélo, veillez d'abord à ce qu'il développe une affinité avec le cyclisme. Il doit d'abord apprendre différentes compétences telles que l'équilibre, la direction, le freinage avant de pouvoir les combiner – pas si simple ! La draisienne est idéale pour exercer son équilibre. Avec un peu de pratique, votre enfant sera bientôt capable de garder son équilibre et de manipuler le guidon. Idéalement, votre enfant apprendra déjà à utiliser le frein à main sur la draisienne. Il s'agit d'un exercice important avant de rouler avec un vélo pour la première fois, même si les enfants préfèrent parfois freiner avec les pieds au début.


Les pieds sur les pédales !

Votre enfant a déjà un bon sens de l'équilibre et peut freiner en toute sécurité ? Alors il est temps de passer à l'étape suivante : le premier vélo. En règle générale, les enfants font leur première rencontre avec le vélo à l'âge de trois à cinq ans. La grande différence par rapport à la draisienne, c'est que votre enfant pédale désormais avec ses pieds – il est préférable de lui expliquer le fonctionnement du vélo lors d'un exercice à l'arrêt. 

Puis vient le moment de passer à la pratique. Et n'oubliez pas – ce n'est pas censé être un entraînement, mais un jeu ! Avec un apprentissage ludique, les enfants retiennent inconsciemment les fonctions de base du vélo : démarrer seul, pédaler, actionner les freins avant et arrière et s'arrêter en douceur. 

Durant cette phase d'apprentissage, votre enfant doit entièrement se concentrer sur la conduite pour avoir le vélo bien en main. Un dérailleur ne ferait que distraire les jeunes cyclistes, qui seraient dépassés par les mouvements supplémentaires. En outre, le rayon d'action des enfants de cet âge est encore souvent limité à de courtes distances, comme le trajet vers l'école maternelle ou vers le terrain de jeu le plus proche. Le dérailleur n'est pas encore nécessaire. 

Mais bientôt – et probablement plus vite que vous ne le pensez – les aventuriers en herbe deviennent inarrêtables et…

… il leur faut leur premier dérailleur !

C'est parti ! Votre enfant maîtrise maintenant les fonctions de base du vélo en toute sécurité, prend les virages avec stabilité et monte ou descend de petites pentes. Vous voudrez peut-être faire votre première longue randonnée ensemble pour répondre au besoin de mouvement croissant de votre enfant ? Une seule vitesse ne suffit plus !

Dès l'âge de 6 ans et à partir d'une taille de vélo de 20 pouces, l'utilisation d'un dérailleur est tout à fait raisonnable. Pour cette tranche d'âge, nous avons développé le woom 4, qui est équipé d'un dérailleur à 8 vitesses. Nous avons conçu le dérailleur de manière à permettre aux enfants de comprendre rapidement la méthodologie et d'apprendre à changer de vitesse rapidement et sans effort :

  • la manette de changement de vitesse offre une bonne prise pour les mains des enfants
  • la rotation est possible avec peu de force
  • les vitesses s'enclenchent de manière visible et précise
  • sur l'indicateur de vitesse, les enfants peuvent voir en un coup d'œil quelle vitesse ils viennent d'engager

 

Le changement de vitesse dans les règles de l'art

Un petit détour technique pour commencer : lors du changement de vitesse, la chaîne est hissée sur un autre pignon (roue dentée arrière) à l'aide du dérailleur. Pour que cela fonctionne, c'est-à-dire pour que les dents et les maillons de la chaîne s'engagent en douceur, la chaîne doit rester en mouvement. Votre enfant doit donc continuer à pédaler en exerçant une légère pression pendant le changement de vitesse.
Prenez tout d'abord un petit moment pour expliquer le principe à votre enfant et lui montrer les pièces impliquées. Essayez ensuite d'effectuer les premiers changements de vitesses avec votre enfant. Choisissez idéalement une surface plane ou légèrement inclinée, où la circulation routière ne constitue aucun danger. Votre enfant pourra également s'amuser. Puis ça peut commencer :

  1. démarrer et prendre de l'élan,
  2. retirer la pression sur les pédales,
  3. changer de vitesse,
  4. continuer de pédaler doucement jusqu'à ce que la chaîne se soit correctement engagée dans les pignons et
  5. ensuite pédaler à nouveau avec insistance.


Le timing fait tout !
 Il est très probable que votre enfant ne soit pas encore capable de déterminer le bon moment pour changer de vitesse lors des premiers essais pratiques. Vous pouvez lui faciliter la tâche en lui indiquant les différentes étapes. Après tout, votre enfant s'amusera beaucoup plus si le changement de vitesse se fait en douceur. Conseil : demandez à votre enfant de passer à la vitesse inférieure avant de descendre du vélo. Le démarrage suivant n'en sera que plus facile.

Quels sont les avantages du dérailleur ?

D'un point de vue tout à fait pratique, un vélo à plusieurs vitesses facilite la conduite. D'une part, votre enfant peut gravir des côtes plus confortablement et en produisant moins d'efforts. D'autre part, il atteint des vitesses plus élevées et peut les maintenir avec plus de stabilité. Il est important que votre enfant choisisse la bonne vitesse : 

  • Une petite vitesse permet de pédaler plus facilement ↠ c'est le bon choix dans les côtes et au démarrage.
  • Une grande vitesse signifie plus de résistance lors du pédalage ↠ conduite plus rapide et plus sûre dans les descentes et sur le plat.

La recherche de la vitesse adéquate peut demander un peu de patience. Allez-y doucement et avec le temps, votre enfant saura rapidement quelle vitesse choisir.

Une fois que votre enfant aura trouvé la technique, il pourra vraiment partir à l'aventure. Dans les collines ou dans les bois, la plus grande mobilité et la large gamme d'applications donneront encore plus de plaisir de conduite à votre enfant.