Vtt

C'est ainsi que vous transmettrez la passion du VTT à votre enfant

Sarah Schwarz
Sarah Schwarz

Plaisir + aventure = faire du VTT. Nous ne pouvons qu'approuver cette équation ! C'est surtout lorsque vous accompagnez vos enfants que les bons ingrédients d'une (première) sortie réussie en VTT sont réunis.

Les enfants aiment faire ce qui leur fait plaisir – et l'exploration du monde sur deux roues devrait définitivement en faire partie. Avec ces conseils et astuces, votre junior se laissera séduire par le VTT :

Un VTT et un équipement adaptés

Il va sans dire que la condition essentielle pour éprouver du plaisir en VTT est que votre progéniture utilise un vélo qui lui corresponde. Cela signifie d'une part qu'il doit être adapté à la morphologie de l'enfant et d'autre part qu'il doit satisfaire les exigences d'une conduite sportive en tout-terrain ou d'une randonnée plus longue. Concrètement, cela signifie que vous devez tenir compte des facteurs suivants lors du choix du VTT :

  • Taille : ni trop grand, ni trop petit, mais parfaitement adapté
  • Poids : plus il est léger, mieux c'est
  • Géométrie : le cadre devrait permettre une montée et une descente aisée. Un centre de gravité bas et un empattement long sont un gage de stabilité.
  • Composants : une selle adaptée à l'anatomie des enfants ; un changement de vitesse fluide ainsi que des freins parfaitement accessibles, offrant de bonnes performances comme cela est le cas des freins à disques ; vous devriez renoncer aux pédales automatiques pour les nouveaux arrivants dans le VTT
  • Pneus : des pneus larges dotés d'un profil sinueux procurent de la sécurité dans les côtes et un confort maximal lors des sorties plus longues ainsi qu'en descente

Vous pouvez en lire davantage ici sur le VTT adapté.

En matière d'équipement, vous devriez bien doter votre enfant afin qu'il soit parfaitement protégé du soleil, du vent et de la pluie. Outre les équipements de base tels qu'un casque parfaitement ajusté, des chaussures antidérapantes et des vêtements respirants, une paire de lunettes et des gants de vélo constituent une protection très importante. Vous trouverez ici un d’équipement adapté.

Le bon itinéraire

L'objectif n'est pas le sommet, mais la conduite ! Pour les enfants, une sortie en VTT n'est pas un entraînement sportif, mais du jeu, du plaisir et de la stimulation. Les enfants sont curieux et assoiffés de découvertes. Il est préférable d'impliquer votre progéniture dès le choix de l'itinéraire, de lui montrer sur la destination sur une carte et de lui annoncer ce qui l'attend - cela éveille son enthousiasme et lui donne une idée de la sortie en commun.

Endurance et longueur de parcours : le choix de l'itinéraire devrait être dicté par votre enfant le plus jeune ou le plus inexpérimenté. Avant tout, l'itinéraire ne doit pas être trop raide, trop difficile ou trop long, sinon l'excursion deviendra rapidement une sinécure pour vous et votre enfant. Personnalisez l'itinéraire en fonction des capacités et de la condition physique de votre junior - vous êtes probablement le mieux placé pour juger de ce qui est possible ou de ce qui serait excessif pour lui. Bien entendu, la forme physique de la journée joue également un rôle décisif. En cas de doute, il est préférable de commencer par un tour plus court, auquel vous pouvez adjoindre un petit supplément vers le fin du circuit si votre enfant en veut davantage. Lancez-vous progressivement dans des distances de plus en plus longues et des trails passionnants.

Notamment lors des premières sorties, il est judicieux de vérifier s'il existe une liaison ferroviaire qui accepte les vélos à proximité de l'itinéraire. Car si votre enfant est soudainement épuisé ou si vous êtes surpris par un petit orage, vous pouvez terminer votre voyage confortablement en train.

Aventure : Les longues routes forestières peuvent rapidement devenir ennuyeuses. Un critère très important de l'itinéraire est la variété du parcours – c'est à proximité de ruisseaux, le long d'un lac ou sur des chemins forestiers que le circuit reste le plus passionnant pour votre enfant. Là, votre progéniture peut faire des sorties découverte, explorer la nature ou simplement se plonger dans son imagination – la forêt peut alors se transformer en une jungle aventurière ou le VTT en un cheval sur lequel votre enfant peut galoper à travers collines et vallons.

C'est dans un Bike Park que vous pourrez rendre le VTT particulièrement aventureux pour votre enfant. La majorité des parcs possèdent un circuit adapté à chaque niveau. C'est précisément sur les Pumptracks que les nouveaux arrivants dans le VTT prennent réellement du plaisir et qu'ils peuvent développer leurs aptitudes de manière ludique. Dans les Bike Parks, ils croisent en outre de nombreux autres enfants et de véritables pros desquels votre enfant peut s'inspirer. Avec les trails, vous marquerez beaucoup de points auprès de votre progéniture. Au début, un Flow Trail c'est exactement ce qu'il faut – comme un tour de montagnes russes dans la forêt.

Objectifs et objectifs intermédiaires : Visez un objectif passionnant, cela augmente la motivation. C'est précisément lors des sorties plus longues que vous devriez impérativement entretenir la bonne humeur chez votre enfant avec de petits objectifs d'étapes et des récompenses. La perspective d'un saut dans le lac, d'une boule de glace ou d'un parc de jeux d'aventure peut mobiliser des réserves de force insoupçonnées chez votre enfant - les petits passages à vide sont alors vite surmontés.

Planification souple des pauses

Vous devriez prévoir des pauses régulières, adaptées à la longueur de la sortie et à la forme individuelle du jour. L'endroit idéal peut être par exemple un ruisseau ou un lac, où votre enfant peut se défouler ou simplement tremper ses pieds dans l'eau. Après un petit pique-nique, votre enfant pédalera avec entrain et motivation.
De manière générale, assurez-vous que votre enfant boive suffisamment. Les enfants sont beaucoup plus sensibles que les adultes et oublient souvent de boire dans l'excitation. Il est particulièrement important de boire pendant les activités sportives et par temps chaud pour permettre un fonctionnement optimal de l'organisme. Les batteries vides se rechargent rapidement avec une barre de muesli, des bâtonnets de légumes ou un sandwich.
Faites suffisamment de pauses, même dans les trails descendants, que ce soit pour pouvoir secouer brièvement les mains ou repositionner les lunettes qui ont glissé.

Jeux

Vous pouvez également intégrer de petits jeux en cours de route pour vous décontracter et varier les plaisirs. Dans la nature, vous trouverez de nombreuses petites aides pour les jeux d'adresse : avec les pommes de pin, vous pouvez construire un petit parcours de slalom ou tracer une ligne d'arrêt pour un freinage de précision.

Réunissez famille et amis

Avec un cousin ou un meilleur ami du même âge, la sortie en VTT procure deux fois plus de plaisir. Les enfants apprennent les uns des autres, se soutiennent et se motivent mutuellement et – très important – ils ne se fatiguent pas si vite. En outre, les enfants vivent ensemble de petites et grandes aventures qu'ils partageront longtemps.

Des compliments sincères

Ne soyez pas avares en compliments et motivez votre enfant avec des mots positifs pour l'inciter à poursuivre. Cela renforce la confiance en soi et comble votre enfant de fierté, par exemple lorsqu'il vient de sauter pour la première fois par-dessus une racine avec son VTT – cela peut être quelque chose de très important pour votre enfant.

Grâce à ces conseils, rien ne s'opposera à vos aventures communes en VTT et peut-être serez-vous bientôt en mesure de partager prochainement le plus beau hobby du monde avec votre enfant.