Parlons velo

La draisienne : un moteur pour le développement de votre enfant

Sarah Schwarz
Sarah Schwarz

Prendre de l'élan, lever les jambes et parcourir le monde ! Le premier contact avec les deux-roues se produit dès un très jeune âge – avec la draisienne.

Les vélos aux roues stabilisatrices bancales appartiennent au passé. En revanche, les draisiennes sont devenues de plus en plus populaires ces dernières années : même les plus jeunes enfants peuvent se familiariser avec les deux-roues – et cela en vaut la peine ! En effet, la draisienne constitue la préparation idéale pour le vélo et un moteur pour bien plus encore : 

Besoin de mouvement

Qu'il rampe ou qu'il marche à quatre pattes, la curiosité, la joie de bouger et l'envie de découverte de votre enfant augmentent chaque jour. Dès que votre enfant marche avec suffisamment de stabilité, la draisienne vous permet de stimuler de manière optimale son besoin de mouvement grandissant. Votre enfant peut se défouler et élargir son répertoire de mouvements de façon ludique et en faisant appel à tous ses sens. Cette activité lui apportera beaucoup de plaisir ainsi que la variété nécessaire.

Une fois appris, jamais oublié

La draisienne prépare votre enfant à faire du vélo plus tard, sans stress et de manière ludique. Elle lui enseigne les principales compétences de base, comme garder l'équilibre, diriger le guidon et freiner. Votre enfant apprend à coordonner les différentes séquences de mouvements – il développe ainsi sa propre mémoire des mouvements ! Il découvrira comment appréhender les tournant et le changement de vitesses. Quand le moment sera venu de passer au vélo, votre enfant aura déjà d'excellentes bases. Et pédaler sera un vrai jeu d'enfant !

 

Éducation à la sécurité

La draisienne permet à votre enfant de prendre activement part à la circulation routière dès son plus jeune âge (bien entendu uniquement sur le trottoir) et d'acquérir des expériences importantes. Familiarisez votre enfant avec différentes situations et apprenez-lui à les gérer correctement : quels sont les dangers ? Comment réagir correctement ? N'oubliez pas que les enfants ont une perception complètement différente de celle des adultes, qui dépend de leur stade de développement et de leur âge. Leur vue et leur ouïe ne sont par exemple pas encore complètement développées. Ils ont un temps de réaction plus élevé et ne sont pas directement conscients du danger. Vos enfants nécessitent donc votre attention et de votre prudence. Vous pouvez en savoir plus sur ce sujet ici.

 

Entraînement physique

Le vélo permet d'améliorer la condition physique et mentale. À chaque mouvement, votre enfant dépense de l'énergie, ce qui renforce son cœur et ses muscles parce qu'ils sont stimulés et mieux approvisionnés en sang. En général, les enfants qui font de l'exercice s'essoufflent moins vite et sont psychologiquement plus équilibrés.

 

Développement moteur et cognitif

La draisienne favorise les capacités motrices et mentales de votre enfant. Les enfants ont une grande soif d'apprendre, surtout au cours des premières années de leur vie. Ils aiment faire de nouvelles choses et essaient de résoudre des problèmes de manière indépendante. La répétition des mouvements permet à votre enfant de développer ses capacités motrices et d'enregistrer les nouveaux processus dans son cerveau. Votre enfant apprend ainsi à évaluer son corps, tandis que ses mouvements deviennent de plus en plus adroits et sûrs. De plus, les enfants qui bougent beaucoup dans la vie quotidienne peuvent mieux percevoir les nouvelles situations, s'orienter dans l'espace et se concentrer sur quelque chose. Ces capacités facilitent les processus complexes, comme le vélo.

 

Développement du langage

Saviez-vous que les progrès en matière de motricité globale et fine constituent également une condition fondamentale pour le développement du langage ? Les enfants captent les stimuli environnementaux avec leurs organes sensoriels, les traitent et y réagissent, c'est-à-dire qu'ils communiquent – d'abord non verbalement, puis verbalement. La locomotion indépendante augmente le désir de découverte de votre enfant – il veut explorer son environnement par lui-même et nommer les choses. Résultat : le vocabulaire et la confiance en ses propres capacités se développent.
D'ailleurs, le développement d'une motricité du langage est également nécessaire pour parler. Les différents muscles et les organes de la parole doivent être activés et coordonnés.

Succès et échecs

Au début, votre enfant utilisera peut-être sa draisienne comme un jouet et préférera la pousser. Une fois en selle, ses premiers succès seront rapidement au rendez-vous. C'est très important lorsque les enfants osent s'attaquer à de nouveaux défis. Parce que les succès sont des expériences positives qui renforcent la confiance en soi et en son propre corps. Mais les enfants apprennent aussi à faire face aux revers et aux échecs. Il y aura de petites chutes et des genoux écorchés, cela fait partie du processus d'apprentissage. Motivez votre enfant avec des mots d'encouragement et expliquez-lui comment il aurait pu éviter la chute.

Indépendance

Vos petits tiennent eux-mêmes le guidon et deviennent vraiment mobiles. Ils peuvent parcourir de plus longues distances par leurs propres moyens sans dépendre de votre aide. Ils vivent de nouvelles aventures et leur rayon de mouvement s'élargit : qu'il s'agisse de longues balades ou de quelques mètres à quatre pattes. Cela vous apporte aussi des avantages :)

En route sur la draisienne pour découvrir le monde – ça vaut la peine !