Vie a velo

Le vélo dans la circulation routière : les points à surveiller

Sarah Schwarz
Sarah Schwarz

Vous envisagez d'intégrer le vélo au quotidien ? Peut-être, aller pour la première fois ensemble à l'école en vélo ? Le jouet devient un moyen de transport – un nouveau défi pour votre enfant et vous. Nous avons par conséquent examiné de plus près quels sont les dangers qui guettent en vélo dans la circulation routière et pourquoi votre rejeton a particulièrement besoin de protection.

 

Identifier et éviter les dangers potentiels

Si vous êtes vous-même un cycliste régulier, vous avez probablement déjà identifié l'un ou l'autre endroit à risque et êtes en mesure de planifier votre trajet en toute sécurité et sans stress. Votre enfant aussi doit apprendre à identifier les dangers potentiels et la conduite à tenir dans ce genre de situation. C'est pourquoi il est juste et important que votre enfant s'habitue à la circulation routière et se prépare aux dangers potentiels :

  • Avant tout engagement dans un croisement, vous devez toujours vous assurer qu'il peut être traversé sans risque. D'abord, vous réduisez la vitesse et vous vous arrêtez. En regardant des deux côtés vous vérifiez le trafic transversal (regard en alternance). Aux croisements, ce sont des véhicules bifurquant à droite qui représentent l'un des plus grands risques – vous ne devriez pas vous fier au fait d'être vus par le conducteur. Soyez attentifs aux signes d'un virage à droite tels que la mise en marche d'un clignotant ou une réduction de la vitesse du véhicule. Si cela est possible, vous pouvez tenter d'établir un contact visuel avec le conducteur. En cas de doute, il est préférable de renoncer à la priorité.
  • Les entrées et sorties sont souvent difficilement visibles, notamment pour les enfants en raison de leur taille inférieure. C'est pour cette raison que vous devriez vous approcher lentement des entrées et sorties jusqu'à avoir une parfaite visibilité dans celles-ci. Si tout est dégagé, vous pouvez poursuivre votre route.
  • Distance anti-emportiérage : Veiller à rouler à une distance d'au moins 1,2 mètres des véhicules garés afin de ne pas subir de collision suite à l'ouverture soudaine d'une portière.
  • Il est également recommandé de respecter une distance généreuse d'environ un mètre par rapport au trottoir afin d'éviter que les pédales n'entrent en collision avec le bord du trottoir.
  • L'angle mort des véhicules longs tels que les bus et les poids lourds est particulièrement important. Vous pouvez vous protéger en ne circulant pas trop près du véhicule. A un croisement ou à un feu, ne restez en aucun cas du côté droit ou juste devant le véhicule, parce que le conducteur n'a aucune visibilité sur cette zone. Notez ceci : lorsque vous ne pouvez pas regarder le conducteur dans les yeux, celui-ci ne peut pas non plus vous voir. Le plus sûr pour vous est d'attendre systématiquement derrière le véhicule en respectant une distance suffisante.
  • Vous traverserez les rails de tramway avec la plus grande vigilance et en respectant un angle de 45-90 degrés.

 

Perception de la circulation routière dans l'univers des enfants

La réalité de la circulation exige – outre une parfaite maîtrise du vélo – quelques aptitudes que les enfants ne s'approprient qu'au fil des ans et en s'appuyant sur l'expérience. Ne surestimez par conséquent pas vos enfants et gardez à l'esprit qu'ils ont une perception de l'environnement différente de la vôtre, en fonction de l'âge et du stade de développement :

Il semble évident qu'en raison de sa taille inférieure et de son assise plus basse, votre enfant ne soit même pas en mesure de saisir la portée de nombreuses situations. Vous devriez par conséquent apprécier le parcours choisi à partir de la perspective de votre enfant pour pouvoir identifier les endroits dangereux.

  • Capacités visuelles et auditives : ce n'est qu'à partir de neuf ans que les enfants peuvent apprécier correctement les distances et les vitesses, leur champ visuel étant même restreint jusqu'à l'âge de 12 ans. Ainsi, votre enfant voit une grande voiture plus proche qu'une petite et un véhicule s'approchant latéralement beaucoup moins bien que vous. En outre, ce n'est au mieux qu'à l'âge de sept ans que les enfants sont en mesure de différencier les bruits et d'associer les sources de danger potentielles. C'est pourquoi votre enfant percevra par exemple une voiture bruyante plus rapide qu'un véhicule silencieux.
  • Attention et concentration : même si votre enfant de six ans est déjà capable de gérer sciemment l'attention, il se laisse encore très facilement distraire à cet âge, par exemple par un chien se promenant par là. À partir d'environ huit ans, votre rejeton est déjà en mesure de rester attentif plus longtemps et par exemple d'être parfaitement concentré en se rendant à l'école en vélo avec vous.
  • Pensée logique : Jusqu'à approximativement sept ans, votre enfant a un mode de vision égocentrique, c'est-à-dire lorsqu'il voit par exemple une voiture, il part du principe qu'il doit également être vu par le conducteur.
  • Temps de réaction : le temps de réaction d'un enfant de cinq ans est environ deux fois supérieur à celui d'un adulte. Ce n'est qu'au cours de la puberté que leur temps de réaction s'aligne progressivement sur le vôtre.
  • Conscience des dangers : votre enfant ne prend pas encore de décisions rationnelles et privilégierait par exemple le chemin le plus court au chemin le plus sûr. Une conscience générale des dangers se développe à partir d'environ cinq ans, mais ce n'est que quelques années plus tard que votre enfant est véritablement en mesure d'identifier les risques de manière prévisible. Même dans cette hypothèse, cela nécessite encore un certain temps jusqu'à ce qu'il soit capable d'éviter les situations dangereuses et d'y réagir de manière adéquate.


Jusqu'à ce que toutes les aptitudes soient parfaitement développées, votre rejeton a besoin de votre prudence et de votre attention. « Apprendre par la pratique » est la bonne approche – si vous exercez assidûment et laissez votre enfant participer activement à la circulation routière, celui-ci deviendra de plus en plus adroit et intégrera le comportement adéquat.

Si vous voulez en savoir davantage sur le thème des enfants dans la circulation routière, nous vous recommandons ces liens :
https://www.assurance-prevention.fr/premier-trajet-velo-enfant.html